23.1.06

Corpus Christi

N'attendez pas de moi que j'attise vos désirs ou qu'au contraire je limite vos élans.
N'attendez pas de moi que je vous livre plus, je ne saurais donner moins
A l'heure où mon coeur aux yeux de tous se dérobe, mon corps seul est à prendre.
L'illusion sincère d'une flamme illuminera mon oeil.
Prenez, prenez ! Prenez donc tout ce que je ne vous donne pas !

3 Partage(s):

L'absolution mon enfant a dit...

S'agit-il de se laisser interpeller par une invitation ou d'admettre une interdiction formelle, un "oui", ou un "non", j'envie cette âme sujette de vos soupirs ainsi déployés ici...

Father Lucifer a dit...

Tu préfères ma joue droite ou la gauche ?

PaysageMan a dit...

Je vous ouvre mon coeur et ma cervelle, et je vous donne mon corps si vous ne voyez que ça.

Et il y a des hommes, des femmes, des peuples et des cultures, autour. Il y a la vie des animaux et des plantes. Il y a le vent. Tout ce qu'on ne peut pas voir. Il y a le monde.

Est-ce qu'un seul, dans cette ensemble, mérite que l'on déclenche des sentiments guerriers ?
Je ne le crois pas, non.
Car tous méritent le bonheur et la paix. Tous l'ont à portée de leurs doigts, du regard et de leurs coeurs.

Oliv'