6.3.06

Baillements et étirements

Aaaaaaah ! Il y avait longtemps, très longtemps (trop longtemps) que je n'avais plus passé un dimanche à végéter. Quel doux bonheur que de ne sortir de son lit que parce que l'on est tiraillé par la faim ou pour descendre lire un blog ou l'autre. Mmmmmh ! J'en veux encore des dimanches pareils, quel bien cela fait ! Surtout si quelque chose de doux et chaleureux comme des bras vous retiennent au lit... ;o) Ah ! Ces plans langues, c'est fou comme mon néerlandais s'améliore ces derniers temps...
Mais ces jours-là aussi s'achèvent et laissent trop rapidement place au lundi laborieux... enfin laborieux... c'est pas le goulag non plus.

Et ce soir, je m'en vais donner cette chère Sofia au boucher. Je la récupérerai demain, stérile et pourrai enfin la laisser gambader sur les toits et corniches ixellois sans craindre la prolifération. Enfin, visiblement, va falloir attendre la fin des retours migratoires puisqu'on nous conseille de confiner, eh bien... confinons ! Vu les températures extérieures, je ne pense pas que j'aurai trop de mal à garder mes fenêtres closes...

2 Partage(s):

E. a dit...

ha ha... tu as parfait ton initiation à la danse flamande????
j'étais sûr que ton insensibilité à la danse ne durerait pas dans ces conditions.....
;-))

choupette a dit...

je devrais peut-etre m'initier a la même méthode linguistique pour réussir a m'en sortir avec l'anglais...